Paramétrages

29 août 2019

Les critères déterminants pour choisir
la bonne plateforme e-commerce

Les organisations qui envisagent de passer à une nouvelle plateforme doivent, bien sûr, se conformer à des contraintes de budget et à la règle du chargement des pages en « trois secondes maximum ». D’autres critères importants sont à prendre en compte lors du choix d’une solution e-commerce.  

LE BUSINESS MODEL

Votre site e-commerce doit répondre aux besoins de votre business model. Par exemple, votre système tarifaire est-il complexe ou très simple ? Dans le second cas de figure, pratiquement n’importe quelle plateforme conviendra. En revanche, un business model complexe exigera une approche plus élaborée afin de gérer, entre autres, différents tarifs et différentes méthodes de facturation, ainsi que des réglementations spécifiques au secteur d’activité concerné. 

L’ÉDITEUR DE SOLUTION ET LE PRESTATAIRE DE SERVICES

Le choix de la solution e-commerce appropriée passe également par une évaluation de votre éditeur de solutions : intéressez-vous à la taille de sa société, sa vision, sa stratégie, sa base de clients, sa feuille de route, son écosystème et sa communauté de partenaires qui maîtrisent la solution. Autre élément important à prendre en compte : le prestataire de services que vous choisirez devra vous conseiller pour investir dans les bons logiciels et les mettre en œuvre. 

LA MATURITÉ DIGITALE

Le niveau de maturité digitale de votre organisation reflète la manière dont votre environnement s’adapte à l’écosystème digital. Certaines entreprises sont présentes par le biais de magasins traditionnels, accompagnés d’une plateforme e-commerce. D’autres organisations n’ont pas de magasins physiques du tout ; d’autres encore ont commencé en tant que boutique en ligne et pris par la suite la forme de magasins classiques. Pour choisir la solution e-commerce appropriée, vous devez veiller à ce que votre plateforme soit en phase avec le degré de maturité digitale de votre activité.  

LES FONCTIONNALITÉS

Posez-vous la question suivante avant de choisir votre plateforme e-commerce : « Les fonctionnalités standard me fournissent-elles plus de 80 % des fonctionnalités dont j’ai besoin au départ ? » Comme le fait remarquer Jason Bramsden, Chief Operation & Technology Officer chez SQLI UK, IRE & ZA : « Nous recommandons systématiquement à nos clients de commencer par déployer un produit minimal mais viable pour leur site e-commerce. Au départ, ils doivent se limiter à des personnalisations minimales pour se lancer rapidement et avoir ainsi le temps de bien comprendre la nouvelle plateforme avant de lui apporter des changements plus complexes. » 

LA COHÉRENCE ENTRE LES DIFFÉRENTS CANAUX

La vision et la réflexion des acheteurs ne se font pas par canal. Les visiteurs s’attendent à trouver le même type d’information quel que soit l’endroit et à vivre la même expérience client en tout lieu également. Supposons qu’ils lisent les informations relatives à un produit donné sur une application mobile. Supposons également qu’ils se rendent ensuite sur le site internet et qu’ils y trouvent des informations totalement différentes sur ce même produit. Ce manque de cohérence suscitera à coup sûr chez eux de la confusion, voire un désengagement. Il est donc impératif de communiquer les mêmes données sur tous les canaux, y compris sur votre plateforme e-commerce.

LE MARKETING EN LIGNE

Selon Jonas Carlström, Digital Marketing Specialist chez Star Republic, groupe SQLI : « Une des façons de gagner un avantage compétitif consiste à configurer votre plateforme d’expérience digitale pour le marketing en ligne ». Vous pourrez ainsi : 

  • Ajouter des plugins de suivi  
  • Utiliser des codes de suivi pour savoir sur quels réseaux se trouvent les publicités qui sucitent des commandes 
  • Diriger le bon trafic vers les bonnes offres 
  • Mettre à jour automatiquement vos flux produits sur les réseaux sociaux.  

L’ÉVOLUTIVITÉ

Votre plateforme doit être conçue de manière à pouvoir évoluer à mesure que votre activité se développe. Si, par exemple, vos activités en ligne pèsent actuellement 100.000 € et que vous prévoyez de faire passer ce montant à 500.000 € dans les cinq prochaines années, veillez à ce que votre plateforme vous permette de le faire. Tout élément susceptible d’entraver cette évolution doit être étudié en amont car l’évolutivité de votre logiciel aura un impact sur votre croissance future. 

Quelle que soit votre plateforme e-commerce, elle devra évoluer en permanence pour inclure de nouvelles caractéristiques, fonctionnalités, passerelles de paiement et manières de faire du commerce. Choisissez une plateforme qui puisse supporter ces changements. 

L’INTERNATIONALISATION

Lors de la configuration d’une plateforme e-commerce pour plusieurs marchés, il peut être tentant de concevoir le site e-commerce pour un pays, puis de le « copier-coller » pour les autres marchés. Cette méthode s’avère cependant particulièrement chronophage et coûteuse, parce qu’il vous faudra reproduire vos mises à jour pour chaque marché. 

Mieux vaut créer un système de base qui centralise toute l’activité de développement : il vous permettra de partager les développements avec chaque marché au fur et à mesure des besoins.  

En pratique, lorsqu’une nouvelle caractéristique est ajoutée, le système de base fait l’objet d’une mise à jour et le déploiement peut être appliqué à l’ensemble des sites locaux : vous choisissez de l’activer ou non pour tel ou tel marché. 

 

Jane Irwin

Senior content manager – SQLI

 

  • Partagez
  • Facebook
  • Twitter
  • Linkedin